L'hiver des poètes

by Marianne Feder

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €8 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Très belle présentation digipack, comprenant le livret et les textes des chansons

    Includes unlimited streaming of L'hiver des poètes via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 15 days

      €12 EUR or more 

     

1.
La marche 04:34
Je marche au cœur de mes rêves ensommeillés Je marche sur mes insomnies improvisées Je marche, je marche encore Je marche au cœur de mes blessures apprivoisées Je marche toute la nuit pour me soigner Je marche, je marche encore Je marcherai encore comme pour tromper la mort Sans drapeau et sans maison, ailleurs Je marcherai encore sans frontières à l’horizon Solitaire, fragile, je défierais les mers, les terres hostiles Je marche au cœur de ce pays imaginaire Où les couleurs de peau ne seraient qu’éphémères Oh oui Je marche, je marche encore Je marche au cœur de la nuit noire pour te trouver Je marche dans tes pas, à tes côtés Je marche et j’ rêve encore Que nous marcherons alors comme pour tromper la mort Sans drapeau et sans maison, plus haut Nous marcherons alors sans rien à l’horizon Amoureux en exil, nous inventerons une route invisible
2.
Tu m’as dit « bien », tu m’as dit « bon » Tu m’as séduite sous les flocons Tu m’as dit « viens », sans dire ton nom J’ai suivi le tourbillon C’était l’hiver des poètes Des mots d’amour à l’encre violette Des boules de neige en forme de lettre Tu m’as dit « rien » tu m’as dit « bof » T’as enchaîné les mauvaises strophes Sous un typhon de maudits mots J’ai plongé pour sauver ma peau Tu m’a dit oui tu m’a dit non Sous un torrent de glaçons Une bouche qui baille à l’abandon J’ai quitté l’hiver pour de bon C’était l’hiver des poètes Des maux d’amour aux prises de bec Des tempêtes qui sifflent sur nos têtes Tu m’as dit « reviens », j’ai dit non Cette fois j’m’envole pour de bon Comme l’hirondelle sur mon balcon, Je file au gré des saisons C’était l’ hiver des poètes Ce s’ra l’ printemps des jours de fêête Mon spleen s’envole par la fenêtre C’était l’ hiver des poètes
3.
Swing du cat 03:54
A Paris on dit Que tous les chats sont gris Moi j’ai croisé des chats sauvages Des chats d’gouttière Un chat à sa mémère Chat angora calin et sage Des chats sur tous les bords D’la seine multicolore De belleville à Notre dame Swing du cat à Paname A Paris on dit Que tous les chats sont p’tits Insolents, dandys et volages Moi j’ai croisé un grand chat balinais F’sant du tai chi à Paris plage C’était un chat fidèle à sa danseuse Madeleine Un p’tit rat d’l’opéra Pour trois ptits pas de chats Viens swinguer sous les toits Avec les chats siamois (Sous l’pont de l’alma) Danser le french cancan Avec les chats persans (À ménilmontant) A Paris on dit Que les chats sont aigris Eblouis par leur propre image Pourtant j’ai vu, ému sous une statue Un chat demander en mariage Un chien Chihuahua Qui chantait du Sinatra Chacun cherche son chat Qui a du chien, ça va de soi Viens dans mon Paris blue Swinguer sous les étoiles Manger des roudoudous Planqués sous la grande roue Ecouter dans l’métro le chat colocolo Sur le son d’un banjo Et pour le chat doré Ce s’ra soirée privée
4.
De vous à moi, Vous m’avez souri l’air doux Vos yeux semblaient tout me promettre Avant même de m’avoir près de vous De vous à moi Vous avanciez à pas de loup Moi je riais de votre maladresse Vous me plaisiez beaucoup Improvisation fine Nos âmes inconnues S’imaginent divines Se rêvent, s’épanchent dans les nues De vous à moi Votre baiser sur ma joue Votre voix si singulière Votre rire sur mon cou Improvisation lente Nos âmes devenues Une danse insolente S’enlacent, s’effacent dans les nues De vous à moi De voyager avec vous Envouté par le chant des sirènes Je partais jusqu’au bout Improvisation vive Nos âmes confondues Filent à la dérive S’envolent, s’échappent dans les nues De vous à moi A force de m’avoir à vous Vous étiez fou de moi et moi discrète Je me fondais en vous
5.
À quoi bon 03:38
A quoi bon A quoi bon Mais à quoi bon J’ai tout donné J’ai trop gardé J’ai trop pleuré J’ai tout jeté A quoi bon partir A quoi bon courir A quoi bon rugir Pourquoi revenir J’ai tout cassé J’ai tout laissé J’ai contrarié J’ai dérangé J’ai pris mon bateau ohlala J’ai respiré é Sauter sur les flots oh lala J’ai pris l’eau de haut J’ai pris l’eau de haut Sur mon navire de sorcière Un cri en écho Un bol d’air sur ma colère J’ai pris l’eau de haut L’eau de haut pour avoir de l’air En decrescendo Sur les hauteurs des bords de mer
6.
Sur le chemin des roses j’ai lâché Les pétales de nos amours délaissés Et j’ai arrosé le sable de nos larmes De nos soupirs envolés Au creux des vagues j’ai laissé flotté Tous les bijoux que tu m’avais donnés Abandonnés sur la plage, les ombrages Les promesses d’éternité Loin, une route nouvelle, pour nous deux Voyageons au souffle du vent, sur le chemin Des roses, des roses Sur le chemin des choses inachevées, Je t’ai choisi pour tout recommencer Et j’ai repeint mon visage, en hommage à nos amours oubliés Loin une route nouvelle pour nous deux Marchons côte à côte comme avant Sur le chemin des roses, des roses Sur le chemin des roses j’ai parsemé De pétales nos désirs ensommeillés Et j’ai recouvert nos âmes, et réveillé nos rêves.
7.
Je suis le p’tit mot qui rassure Un billet doux dans l’encolure Dans ton cafard à hommes une lueur d’espoir Je suis la passion qui déchire Je ne supporte plus tes soupirs À vivre sans moi je veux te voir mourir Je suis un chagrin qui s’étire Au fil du temps un souvenir Amer aveu de notre désamour Je suis une guerre éternelle Un volcan un feu fraternel Ne trouvant son salut que dans le sang Tu es l’amour Et je suis celle qui fuit devant cette émotion Qui passe dans mon corps et me dévore comme un doux poison inodore Je voudrais être un mur de son pour ne plus entendre ce nom Ou une armée de mercenaires pour fuir ce murmure délétère Je suis un manteau de vison Des bottes en fourrure de dragon Une parure qui cache mon ennui Je suis une rêverie charnelle Un adultère sans lendemain Une idylle qui s’efface au petit matin Je suis une claque dans ta figure Un voyou qui chiale contre un mur Devant tes valises qui me disent adieu Je suis fantasme obsession Une histoire folle, une déraison Je t’aime et je te quitte sur des charbons ardents Refrain Mais à quoi bon tuer l’amour puisqu’il coule dans mon sang (bis) Et s’étend comme une fleur sauvage, un grain de poussière Une révolution une ardeur éphémère Une humeur volage, un vin doux amer Une humiliation, un vent imaginaire Et cent années de guerre et cent ans de passion De baisers, de fous rires de rêves sous l’édredon Des siècles de désirs, de vénus à cupidon Des amours qui s’déchirent des amours qui tiennent bons
8.
Je suis une fleur sauvage Des plus civilisées Rose, rouge, noire ou dorée Je grandis sur la terre Les chemins, les allées Je suis une fleur sauvage Rien ne peut m’arrêter J’ai le goût de l’outrage Parfois je foule ta terre Ton chemin ton allée Et tant pis pour les pots, les pays, les drapeaux Je sème mes graines sur tous les toits des maisons du monde Mes pétales s’envolent et survolent les saisons Ma tige est si belle et mon pollen sent bon Je suis une fleur sauvage Des plus civilisées Rose, rouge, noire ou dorée Je suis l’arbre des multiples Richesses cultivées Je suis une fleur sauvage D’une riche variété Même si on me traite d’étrangère De voleuse, infidèle De Sorcière égarée Et tant pis pour les pots, les pays, les drapeaux Je sème mes graines dans les jardins des maisons du monde Mes pétales s’envolent et survolent les saisons Ma tige est si belle et mon pollen sent bon Qu’on me piétine ou qu’on me cueille Que l’on me serre dans un bouquet Je suis plus forte, je repousserai Qu’on me déplace derrière les dunes Qu’on me peigne en blonde, en brune Que l’on me taille les épines Que l’on me fasse fleur de papier Je suis de roc, je reviendrai Je suis la fleur imparfaite Aux multiples horizons Je suis la fleur sauvage La jeunesse libérée Je ne pousse pas en cage Je suis la graine du monde La civilisation Et je grandis là où il fait bon Et je grandis là où il fait bon
9.
Cent petits cailloux Qui font du bruit Sous nos genoux Dans une fragile étreinte Cent baisers volés Pour tes jeunes années Envolées Sur une prairie de jacinthes C’est notre dernière valse Ton beau sourire dans mon cœur blessé Cents petits cailloux qui font du bruit Sous nos genoux Pour te dire au revoir une dernière fois Cent petits cailloux qui font du bruit sous nos genoux Pour couvrir ce doux silence Et tous ces fous rires Et l’euphorie des jours à venir La tendresse d’une enfance C’est notre dernière valse Une dernière danse sur ton âme envolée Cents petits cailloux qui font du bruit Sous nos genoux Pour te dire au revoir une dernière fois
10.
Templo 03:39
Se você olha pra mim Se me dá atenção Eu me derreto suave Neve no vulcão Se você toca em mim Alaúde emoção Eu me desmancho suave Nuvem no avião Himalaia himeneu Esse homem nú sou eu Olhos de contemplação Inca maia pigmeu Minha tribo me perdeu Quando entrei no templo da paixão
11.
Danser le pas de trois Sur un air de java Sers moi donc dans tes bras L’amour ne m’aura pas Juste une danse et puis Je rentrerai chez moi Mais ton odeur de miel Soudain je me rappelle Nous nous sommes tant aimés Et que sur cette danse Tu m’as chuchoté des amours passionnés L’amour est une danse Qui ne s’arrête pas Qui reprend quand on croit Qu’on s’est tout dit 100 fois L’amour est une danse Faite pour toi et moi Qui m’étreint tendrement Nos corps se mélangeant Au rythme trépidant Danser le pas de trois Sur un air de java Espérer à chaque fois Que tu me reviendras Juste une danse et puis Je rentrerai chez moi Mais cette voix de sirène Soudain je me rappelle Nous nous sommes tant aimés Et que sur cette danse Tu m’as chuchoté des chants ensorcelés. Refrain Danser le pas de trois Sur un air de java C’est pareil à chaque fois Je n’y arrive pas sans toi Encore une danse et puis Nous rentrerons chez moi Et notre histoire sensuelle Soudain je me rappelle Est une danse d’amour Fougueuse et sans vertu Charmeuse et ambiguë attendue confondue Murmurée dans les nues
12.
Le jour se lève sans un mot Les draps caressent ta peau Les noctambules s’endorment au crépuscule Inconstants funambules La nuit s’efface peu à peu La chambre redevient bleue Et nos chagrins s’échappent au crépuscule Somnambules sous une pierre de lune A l’aube le silence nous accorde A l’aube nos passions se dérobent A l’aube, nos peurs, nos ardeurs s’enfuient Nos regrets aussi La pendule s’est arrêtée Secrète, je t’ai contemplé Ma libellule s’endort au crépuscule Rêvassant sous la brume

about

Chanson-swing-électro
Du Swing à l’Électro et du Brésil au Jazz manouche , Marianne Feder ne souhaite pas se laisser enfermer dans des petits tiroirs dorés où la chanson ne serait qu’une histoire de style..Avec « L’hiver des poètes », elle revient avec un 3ème album pétillant à la fois poétique et urbain où les textes raffinés glissent subtilement sur des compositions personnelles mais aussi sur les belles mélodies du grand guitariste de jazz Romane avec qui elle a co-écrit en partie ce nouvel album.
On retrouve également sur cet album son ami de toujours Alexis HK pour un nouveau duo intimiste « L’amour est une danse », ainsi que l’accordéoniste Michel Macias, ou encore le chanteur de jazz Yves Carini
La réalisation à la fois nerveuse et fine de SOAP, artiste electro associé au collectif Chinese man, donne à ses chansons une modernité et des sonorités proches des musiques d’aujourd’hui
Avec une question qui habillera tout le processus de création musicale : Où est la place pour la poésie dans cette société actuelle survoltée, sans arrêt mouvante, où nous n’avons plus le temps de ressentir ni de contempler la beauté profonde du monde ?
Sortie de l’album « L’hiver des poètes » le 17 mai 2019, distribué par Modulor

credits

released May 17, 2019

Compositions: Romane
Compositions/Paroles: Marianne Feder
Templo : reprise de Chico César
Arrangements & Réalisation: S.O.A.P

Crédits
Guest chant
Alexis HK
Yves Carini
Musiciens
Romane : Guitare
Charles Lamouroux: Guitare
Vincent Muller : Guitare/Chant
Jacques Gandard : Violon
Benjamin Body : Contrebasse
Brice Moscardini : Trompette
Arthur Simon : Trompette
Michel Macias : Accordéon
Benoit Garnier : Sax alto
Marianne Feder : Chant & choeurs
S.O.A.P : Tous claviers, mélodicas, sax alto, theremine, machines…

license

all rights reserved

tags

about

Marianne Feder Paris, France

Marianne Feder est chanteuse, auteur-compositeur mais aussi chef de chœur.
Aujourd'hui elle produit un 3ème album de chansons swing électro, avec des compositions écrites en collaboration avec le guitariste de jazz Romane, réalisé par l’artiste DJ SOAP pour une sortie prévue au printemps 2019.
www.facebook.com/Mariannefederofficiel
... more

contact / help

Contact Marianne Feder

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Marianne Feder, you may also like: